Pourquoi l’avortement n’est pas un moyen de contraception?

L’IVG médicamenteuse est une pilule contraceptive : FAUX. Les comprimés à prendre pour pratiquer une IVG médicamenteuse stoppent le développement d’une grossesse débutante alors que la pilule contraceptive empêche une grossesse de débuter.

Quelle est la différence entre l’avortement et la contraception ?

La contraception permet de choisir le moment d’avoir un enfant. En cas de survenue d’une grossesse non désirée, une interruption volontaire de grossesse (IVG) est possible.

Pourquoi la contraception est un droit ?

La prévention des autres risques liés à la sexualité dans une approche globale de santé sexuelle, notamment par la prescription de contraception (y compris la contraception d’urgence).

Pourquoi prendre la pilule après une IVG ?

Les progestatifs sont utilisables immédiatement après une IVG en l’absence de contre-indications (notamment accidents thromboemboliques veineux évolutifs, saignements génitaux inexpliqués, cancer du sein ou de l’utérus, pathologie hépatique sévère actuelle ou ancienne).

Quel moyen de contraception Existe-t-il ?

La cape cervicale. Le diaphragme. Le préservatif féminin. Le DIU hormonal et le DIU au cuivre.

Quelle contraception après une IVG ?

Les estroprogestatifs (quelle que soit la voie d’administration : pilule, patch ou anneau vaginal) sont utilisables immédiatement après une IVG (chirurgicale ou médicamenteuse) chez la femme ne présentant pas de contre-indications (principalement d’ordre thromboembolique veineux ou artériel, hépatique, carcinologique…) …

IMPORTANT:  Comment est le col de l'utérus d'une femme enceinte?

Qui est concerné par le choix de la contraception ?

La contraception reste en effet majoritairement une affaire de femmes puisque, même en couple, cette responsabilité leur incombe dans plus de 75 % des cas. En France, elles choisissent en premier lieu la pilule (pour 78 % d’entre elles avant 30 ans, 50 % tous âges confondus).

Quel est le premier moyen de contraception ?

En 1956, le docteur Grégory Pincus, professeur américain diplômé de l’université Harvard, met au point la première pilule contraceptive.

Comment être sûr que l’IVG a fonctionné ?

L’indispensable consultation de suivi post-IVG

Une visite de contrôle est indispensable dans les 14 à 21 jours après l’intervention (IVG médicamenteuse ou chirurgicale). Elle permet de : s’assurer de l’interruption effective de grossesse.

Quand on peut tomber enceinte après avortement ?

Une interruption de grossesse sans complication ne peut avoir aucun effet négatif sur la fécondité. La prochaine ovulation se produira environ 2 semaines après l’avortement. Vous pourriez être enceinte à nouveau si vous n’utilisez pas de méthode de contraception sûre.

Quel moyen de contraception autre que la pilule ?

Contraception – 10 alternatives à la pilule

  1. Le patch contraceptif. De quoi s’agit-il ? …
  2. L’anneau vaginal. De quoi s’agit-il ? …
  3. L’implant contraceptif. …
  4. L’injection contraceptive. …
  5. Le stérilet hormonal ou dispositif intra-utérin (DIU) …
  6. Le stérilet au cuivre ou dispositif intra-utérin (DIU) …
  7. La cape cervicale. …
  8. Le Diaphragme.

Quel est le moyen de contraception le moins dangereux ?

Bilan : toutes les pilules comportent un risque

Selon l’étude, s’il n’existe pas de pilule qui ne présente aucun risque, la combinaison d’hormones la plus sûre serait du lévonorgestrel (deuxième génération) combiné à de l’éthinylestradiol dosé à 20µg (c’est par exemple le cas de la pilule Leeloo Gé).

IMPORTANT:  Puis je manger de la vache qui rit enceinte?
Maman lapuli